Comment arrêter de psychoter, reprogrammer son inconscient.

Faites-vous partie des personnes qui se racontent des histoires dans leur tête ?

Si oui, c’est parfait sauf si c’est pour ruminer, imaginer le pire, prévoir des scénarios catastrophes, vous dévaloriser, perdre confiance en vous et en vos talents naturels. En un mot : psychoter. Pour les réponses les plus débiles et ineptes sur « comment arrêter de psychoter », allez sur Doctissimo, sinon poursuivez votre lecture mon blog : spécialiste de la Programmation Neuro Linguistique et de la Neuro-sémantique.

L’antidote à l’habitude de psychoter, c’est de se lancer dans une quête. Et pas n’importe laquelle. Une quête héroïque, bien sûr ! Tant qu’à faire, autant réveiller l’Homme et la Femme de bien qui sommeille en chacun d’entre nous !

Psychoter = ressasser, ruminer

Quête héroïque = imaginer, dépasser ses limites

En 2017, plus personne ne souhaitent faire les choses comme au 20e siècle.  Vous êtes pressé, vous voulez des solutions rapides et prouvées par des neuroscientifiques et pas les techniques « Freudo-maraboutiennes ». Heureusement, l’approche narrative en PNL évolue et s’adapte à notre façon de vivre et à la culture populaire. Finies les séances à l’ancienne, bienvenue dans le progrès et la compréhension de la réalité virtuelle.

La façon la plus simple de reprogrammer son inconscient, ce n’est de pas de regarder Netflix, ni la télé, ni de s’allonger sur un divan pour s’épancher mais de se raconter une histoire dans un cadre bien précis.

Vous allez comprendre que la réalité virtuelle, c’est aussi l’immersion en 3D  dans votre inconscient.

Est-ce que vous lisez, aimez regarder des films ou de séries ou visitez des expositions ou des musées ? Sûrement ! Et vous avez probablement des goûts particuliers. Certaines histoires vous touchent plus que d’autres. Certaines œuvres vous évoquent des émotions, vous ouvrent l’esprit.

L’information vient de l’extérieur pour se greffer à l’intérieur de votre tête….mouais… A part quelques chefs d’oeuvre qui peuvent vraiment modifier notre vision du monde, le reste n’aura aucun effet à long terme.

C’est important mais c’est un acte passif qui au mieux changera quelques dizaines de millions de connexions neuronales.

Sauf que vous en avez plusieurs dizaines de milliards de connexions et terminaisons neuronales ! Ce chiffre dépasse l’entendement humain.

Alors comment faire pour agir sur le grand « Tout » que forme l’inconscient ? 

Les histoires que l’on a dans la tête conditionnent nos pensées. Et, si je vous disais que vous ne pouvez pas vous des histoires  ! Les histoires forment la structure de notre cerveau.

Pour donner du sens à ce que l’on vit et ce que l’on ressent, notre inconscient fabrique sans cesse des histoires. À propos de nous-mêmes et à propos du monde.

Le secret pour reprogrammer son inconscient, c’est de faire ÉMERGER de nouvelles histoires à partir de ce que l’on a DÉJÀ dans la tête ! 

N’essayez pas de changer en profondeur en ajoutant de nouvelles infos MAIS changez en profondeur ce que vous avez déjà en tête. 

Puisque le « Tout » forme une histoire globale, changez l’histoire du « TOUT » !

Et quand les pensées forment une histoire déplaisante ou un scénario catastrophe, quand vous psychotez,  alors il est temps de faire ÉMERGER de nouvelles solutions  et partir en quête … de vos ressources ! Celles que vous avez déjà !

Savez-vous à quel moment un enfant perd de son innocence ?

Lorsqu’il ne peut plus se raconter des histoires à propos de lui ou du monde et qu’il commence à exercer son esprit critique.

Savez-vous pourquoi autant d’adultes sont malheureux de nos jours ?

Parce qu’ils n’utilisent pas leur esprit critique, mais s’autocensurent en permanence dans leurs pensées.

Le poids du passé, des croyances et des préjugés empêchent de rêver et de créer de nouvelles histoires à propos de soi.

Histoire inconsciente qui n’évolue plus => Sentiment de lourdeur et de mal-être

Pourquoi les Hommes aiment la fiction, l’art et les jeux, depuis la nuit des temps ?

Parce que nous en avons besoin pour faire fonctionner notre cerveau à plein régime.

Qui sont les personnes les plus brillantes en sciences, art, littérature, sport, entrepreneuriat, commerce, etc. ?

Celles qui ruminent ou celles qui font marcher leur imagination ?

Tout le monde a besoin d’histoires, depuis que l’Homme est Homme. C’est ce qui nous différencie des animaux. Notre cerveau a besoin d’histoires pour connecter ses dizaines de milliards de neurones. Notre inconscient est une immense base de données qui connexion par connexion nous permet d’avoir une image globale de soi et du monde qui nous entoure.

Savoir qui l’on est ! Trouver ses ressources personnelles.

Notre monde inconscient est composé d’images, de symboles, d’émotions et de sentiments. Il développe une énergie phénoménale à chaque instant. Il est constitué de dizaines de milliards de connexions et terminaisons chimiques ou électriques.

Votre inconscient est un univers entier, coloré, riche et plein de nuances.

Mais presque personne ne sait comment l’utiliser ! 

Plus vous agissez sur les symboles et les images que vous avez dans la tête, plus vous avez d’impact sur votre inconscient. L’impact sur le cerveau des approches narratives est prouvé par tous les neurologues et neuropsychologues. Ces techniques fonctionnent à merveille.

Sans nouvelles représentations mentales, votre inconscient tourne en boucle comme un disque rayé.

Vous voulez vous épanouir ? Utilisez consciemment l’énergie de vos milliards de connexions neuronales.

Et le moyen le plus rapide n’est pas l’introspection mais l’IMAGINATION.

Une quête héroïque en coaching, c’est un jeu de rôle. Désolé pour vous, si vous croyez encore que les adultes doivent souffrir, méditer ou s’autoflageller pendant des heures, chez un  psy ou un spi-« rituel » pour évoluer. En 2017, les neurosciences nous ont appris comment faire vite, bien et surtout FUN !

L’approche narrative avec une Quête héroïque vous concerne si vous avez envie de sortir du schéma classique. Si vous êtes en phase avec notre époque, le progrès scientifique et l’idée que l’évolution et l’apprentissage passent par le jeu et le plaisir. 

Comment savoir si vous avez besoin d’une quête héroïque ou d’une séance normale ?

Si, le problème est profond, généralisé et concerne votre identité (confiance en soi, estime de soi, comportements inadéquats, etc.), la quête héroïque vous fera gagner beaucoup de temps et d’argent.

Dans un jeu de rôle, vous êtes partie prenante. Vous créez votre univers imaginaire, vous devez agir dans cet univers et vous devez dépasser les épreuves que le meneur de jeu impose.

Le meneur de jeu, c’est moi. Donc les séances sont interactives et on marche ensemble vers le même but.

Un jeu de rôle change consciemment votre perception globale de vous et/ou du monde.

C’est tout le contraire de l’analyse ou de la psychologie qui, elles, se concentrent sur des détails de votre vie.

Une quête héroïque a pour but d’explorer et modifier votre inconscient.

Mettre en lumière votre imagination et vos capacités.

Lorsque vous regardez un film ou que vous lisez un livre qui vous transporte et vous emballe, vous changez votre perception du monde. Vous faites entrer passivement de nouvelles images ou symboles dans votre inconscient.

Dans une quête héroïque, VOUS êtes le personnage principal et VOUS modifiez activement les images et les symboles qui sont déjà présents dans votre tête.

Une quête héroïque est toujours dans le but d’améliorer sa vie et son bien-être.

À quel moment peut-on parler d’héroïsme ?

Héroïque : ne veut pas dire obtenir par miracle de supers pouvoirs ou de super talents comme dans les histoires hollywoodiennes de supers héros.

L’héroïsme dans une quête, c’est faire preuve de courage ou d’abnégation pour dépasser les obstacles qui se dressent devant nous.

Sortir de sa zone de confort pour atteindre un objectif plus élevé

=> faire preuve de courage et d’imagination

Une quête héroïque par définition concerne les personnes qui veulent obtenir quelque chose ou dépasser leurs limites.

Je suis le meneur de jeu, je crée les règles et les épreuves . Vous êtes le joueur. Vous avez à votre disposition toute votre imagination pour faire évoluer la quête. 

Vous trouvez 2 heures de votre précieux temps pour réellement changer.  La séance ne se termine que lorsque vous êtes parvenu à aller au bout de votre quête héroïque.

En tant que meneur de jeu, mon rôle est de vous accompagner et de vous guider pour débrider votre imagination. Les solutions sont déjà dans votre esprit, mais sans interactivité, vous ne pourrez jamais les faire émerger de votre inconscient. Vous pouvez  vivre 100 ou 1000 ans, sans aide extérieure ou imagination, c’est tout simplement impossible de reprogrammer son inconscient.

Exemples de raisons d’entamer une quête héroïque  :

  • Vous ne vous respectez pas assez et vous vous laissez marcher sur les pieds.
  • Vous doutez trop souvent de vos compétences et vous perdez confiance en vous.
  • Vous n’aimez pas l’image que vous avez de vous. Vous pensez être trop ceci ou pas assez cela.
  • Vos relations sont difficiles avec les autres, vous ne vous sentez pas toujours à la hauteur ou digne d’être aimé

Mais aussi :

  • Vous voulez travailler et vous installer en tant qu’indépendant
  • Vous éprouvez le syndrome de l’imposteur malgré vos réussites.
  • Vous ruminez les mêmes erreurs ou pensées négatives.
  • Vous voulez préparer une compétition,  un examen ou un projet important.

En passant par ce formulaire spécial vous économisez immédiatement 20 €

La quête héroïque se déroule sur Skype, What’app ou au téléphone. 

Procrastiner, psychoter ou remettre au lendemain ne vous aidera jamais à avancer, alors agissez dès maintenant et je vous recontacte très vite pour fixer un rendez-vous selon vos disponibilités. 

Marjorie Moulineuf  ( marjoriemoulineuf@gmail.com)

Marjorie Moulineuf

4 réactions au sujet de « Comment arrêter de psychoter, reprogrammer son inconscient. »

  • Le Grumpy Cat

    Pour les réponses les plus débiles et ineptes sur « comment arrêter de psychoter », allez sur Doctissimo
    => Le fameux Doctissimo et ses jean-docteur 🙂

    En tant que meneur de jeu, mon rôle est de vous accompagner et de vous guider pour débrider votre imagination
    => On aura une fiche de perso et on lancera des D100?

    Répondre
    • Marjorie Moulineuf

      Merci mon Grumpy Cat
      Pas de dés ni fiche perso, le but c’est de réécrire son histoire pas de la limiter 🙂
      L’imagination offre toutes les possibilités pour atteindre le but qu’on s’est fixé dans sa quête.
      Oui, c’est effrayant les âneries qu’on peut trouver sur des forums comme Doctissimo au Au Feminin !

      Répondre
  • Sandro

    Hello Marjorie,
    Très intéressante cette approche. C’est vrai, le regard qu’on porte sur notre propre histoire change beaucoup de choses. Et on a besoin d’un regard extérieur pour « valider » notre vision, en quelque sorte.
    Génial de passer par un jeu de rôle pour prendre de la distance 🙂

    Je me demande dans quelle mesure les fictions ont aussi un impact sur notre histoire personnelle.
    En tant que spectateur on est plutôt passif, comme tu le dis. Mais la lecture demande un minimum d’investissement et d’imagination, contrairement à un film ou un spectacle. Si on s’identifie à un personnage, son histoire doit aussi nous influencer un peu.

    Et les jeux de rôles purement ludiques, ou les jeux vidéos, ou encore mieux le théâtre ? Puisqu’on agit dans l’histoire, si en plus on est entouré d’autres personnes pour la valider, ça doit forcément jouer sur notre inconscient.
    Je pense que ça doit nous faire du bien, soit de s’identifier quand le personnage nous correspond, soit au contraire de s’en démarquer complètement parce qu’on le déteste. On se situe soi-même par rapport à la fiction, donc on l’utilise aussi pour conforter notre identité.
    Je me demande… Mais ça doit être plus pertinent de créer directement l’histoire qu’on veut vivre, concrètement.
    Vraiment très intéressant, en tout cas. Comment transformer un psychotage en projet 🙂

    Répondre
    • Marjorie Moulineuf

      Merci Sandro 🙂
      Oui tu as raison, toutes les histoires ont un impact sur nous. D’ailleurs, la pub ne s’y trompe pas.
      Les histoires, quel que soit le format ( jeux, livres, art, films), nous influencent et nous permettent de découvrir des aspects de nous ou du monde. On fait rentrer de nouvelles informations à l’intérieur de nous.
      La quête héroïque a pour but de faire émerger les informations que l’on a déjà à l’intérieur de nous mais qui sont inconscientes. Par exemple, c’est comme si tu avais déjà trouvé le Graal mais tu dois aller chercher dans ton inconscient comment tu es parvenu au bout de ta quête.
      Dans un contexte épanouissant, les enfants construisent et inventent leur univers et l’image globale qu’ils ont d’eux-mêmes. Ils créent leur histoire globale.
      Pour les adultes, le poids de l’expérience, des conventions et des émotions accumulés, les empêchent souvent de ré-inventer l’histoire globale qu’ils ont d’eux.
      Du coup, les informations « entrantes » doivent se trouver une place dans l’histoire globale qui est pleine de limites, de tabous, de blessures en fonction de notre image et de notre vision du monde.
      Le sens de l’histoire, ce que l’on comprend consciemment doit se frayer un chemin dans un contexte inconscient.
      En quête héroïque (donc dépassement de soi) c’est au joueur d’inventer le contexte dans lequel, il est venu à bout des obstacles qui se dressaient devant lui.
      Le joueur a déjà le sens (la conclusion) mais il doit réinventer l’histoire globale (le contexte) pour que cette conclusion consciente puisse s’intégrer.
      Nous avons tous des représentations mentales pour tout et n’importe quel aspect de la vie. Mais on n’y pas accès puisqu’elles sont inconscientes par définition. En les faisant émerger à la conscience, on s’offre la possibilité de les modifier et de changer en profondeur le sens.
      On doit aller chercher grâce à son imagination ce que l’on a au fond de soi, au lieu de faire entrer de nouvelles informations. C’est dans ce sens là que la quête héroïque est super active et efficace.
      Et puis honnêtement, c’est trop cool d’avoir accès à son univers intérieur juste en parlant 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :