Pourquoi cela ne sert à rien de sortir de sa zone de confort !


Easy coaching

À mon avis, tu n’es déjà pas d’accord avec ce titre !

Cela fait plusieurs dizaines d’années qu’on te rabâche en développement personnel et marketing qu’il faut sortir de sa zone de confort pour évoluer.

 

Tu tiens peut-être cette phrase comme une vérité…

Sauf que….

C’est le fonds de commerce de tous les gourous du marketing et du dev perso. Ils ont tout intérêt à ce que tu sortes de ta zone de confort pour te vendre des prestations à la chaîne. Plus tu sors de ta zone de confort plus tu as besoin d’eux !

J’aimerais te montrer la zone de confort sous un angle plus positif et les avantages de rester dedans !

Penses-tu réellement que Neil Armstrong est sorti de sa zone de confort en posant le pied sur la Lune ?

Il a pris un gros risque, ok !

Franchement, on ne pouvait pas faire plus territoire inconnu que la Lune, mais Armstrong est-il réellement sorti de sa zone de confort ?

Ou bien au contraire est-ce la continuité de tout ce qu’il a fait dans sa vie ?

A-t-il concrétisé ses rêves,

tout ce pourquoi il a étudié, préparé en équipe,

et s’est entrainé durement pendant des années ?

 

A mon avis, Neil Armstrong était bien plus dans sa zone de confort en tant que pilote d’essai puis dans son module spatial que s’il avait été propulsé par exemple : vendeur de capsules de café Nespresso dans une boutique huppée.

Pour un aventurier comme lui, consacrer des années de sa vie à expliquer à des bobos désabusés, la différence entre la capsule rouge et la rouge dorée, c’est prendre moins de risques certes, mais c’est sortir complètement de sa zone de confort !

 

Tous ceux qui réussissent ce qu’ils font réussissent parce qu’ils sont en territoire connu !

Dans leur zone de confort.

 

Tu peux prendre n’importe qui en exemple, si tu ne me crois pas !

Einstein, Picasso, Bob Marley, Christiaan Barnard, Tolkien, Usain Bolt, Mark Suckerberg…

musicien, artiste, entrepreneur, scientifique, écrivain, chirurgien, sportif, artisan, etc.

Eux n’essayent pas de sortir de leur zone de confort,

Mais ils agrandissent leur zone de confort !

En étudiant, en ayant une bonne connaissance d’eux-mêmes, en se préparant, en s’entrainant, en explorant leur zone, en testant des choses, en innovant, en prenant des risques,

mais des risques qui sont en lien avec leur zone de confort.

 

Par exemple si tu n’aimes pas parler en public, mais que cela fait partie d’un job que tu apprécies, tu n’es pas en territoire inconnu.

Tu es juste inconfortable dans cette partie de ta zone de confort.

Et cette « lacune » se travaille facilement puisque tu restes dans ta zone de confort, malgré la difficulté à traverser.

 

Maintenant,

si tu lances dans l’e-commerce ou le dropshipping parce que c’est la mode, alors que t’es mauvais en commerce,

tu ne supportes pas le marchandage et tu te justifies même quand tu fais un cadeau à Noël,

tu détestes la négociation, la gestion et la comptabilité depuis toujours,

là tu sors de ta zone de confort.

Et devine le résultat médiocre que tu obtiendras…

 

Personne n’a la même zone de confort.

Tu n’as pas besoin d’en sortir pour évoluer, mais de te préparer pour agrandir ta zone de confort.

Et psychologiquement, cela n’a pas du tout le même impact sur ton cerveau.

 

Si tu es un chouia plus malin que la moyenne, tu identifies déjà les contours de ta zone de confort, puis les zones inconfortables à l’intérieur de ta zone de confort,

et tu bosses là-dessus !

Ça prend moins de temps, c’est nettement moins souffrant et surtout,

c’est dans la continuité de ton esprit et de ce que ton cerveau acceptera sans souci ni dilemme intérieur.

Si tu as besoin, d’un coup de pouce pour t’aider à délimiter ce qui est du ressort de ta zone de confort et ce qui ne l’est pas, il te suffit de prendre un rendez-vous facilement:

Grâce à ce formulaire,

très simple d'utilisation, réservez vos disponibilités sans plus attendre. Je vous recontacte très rapidement.


Des questions ? Un numéro de téléphone afin que je puisse vous rappeler ?

N’hésitez pas à poser une question ou à simplement me laisser un commentaire en privé.


4 réponses à « Pourquoi cela ne sert à rien de sortir de sa zone de confort ! »

  1. Hello Marjorie
    C’est vrai que cette nuance n’a pas du tout le même impact psychologique.
    Agrandir la zone de confort fait penser à une évolution sereine, tandis qu’en sortir, on s’imagine affronter une tempête alors qu’on était bien au chaud… Excellent, merci !

    1. Merci Sandro
      Oui la nuance est effectivement très importante. Car du coup tout devient possible même ce qui parait impossible tant que c’est en lien avec des choses que tu connais ou aimes bien. Par exemple le marketing devient possible tant que c’est en relation avec ton oeuvre, ton univers. Et puis après, tu peux encore élargir une fois que tu es à l’aise avec le marketing 🙂 Perso depuis que je n’essaie plus de sortir de ma zone de confort, je prends beaucoup plus de risques mais aussi de plaisir 🙂

  2. heureusement que tu es là pour nous avertir qu’il suffit de l’élargir. Je dis ça, il fait tellement froid dehors, les températures ont baissées d’un coup ! =D
    Merci pour toute cette franchise… tu m’éclaire et me rassure ! <3

    1. Merci Catherine
      Oui en effet, agrandir sa zone de confort c’est bien plus facile et stimulant que de vouloir en sortir.
      Très heureuse de savoir que ce petit post à cet impact et te rassure pour l’avenir. Élargir suffit grandement à faire de grandes choses 🙂

Ajoutez votre grain de sel !