Loi de Murphy versus Loi de la Fluidité, comment faire ?


Easy coaching

Vous connaissez tous la Loi de Murphy,
dénommée aussi la loi de l’emmerdement maximum.

Principe contemporain qui stipule que tout ce qui peut merder, merdera.

Sous-entendu, l’Univers conspire à nous pourrir la vie.

Les effets les plus connus sont bien sûr, la tartine qui tombera toujours du côté plein de nutella, le coin de meuble qui se propulse vers votre gros orteil, la file d’attente qui ne bouge plus dès que vous y mettez un pied.

Mais la loi de l’emmerdement maximum va bien plus loin dans notre vie quotidienne puisqu’elle porte le postulat de départ : tout ce qui nous fait plaisir
1) fait grossir
et/ou est illégal
et/ou est immoral

Voire les trois en même temps, et là vous êtes au summum des emmerdements 🙂

L’Univers ne conspire plus contre vous, vous avez atteint la faculté de vous pourrir la vie tout seul.

Le contraire de la Loi de Murphy est la Loi de la Fluidité.

Principe qui stipule que dès que l’on accorde peu d’importance aux difficultés rencontrées, les événements à venir offrent peu de résistance.

Sous-entendu : l’Univers conspire à votre bonheur.

La Loi de la Fluidité va aussi très loin dans notre vie quotidienne puisqu’elle porte le postulat de départ : tout ce qui nous fait plaisir :
1) est disponible
et/ou en abondance
et/ou en abondance et disponible

On peut le dire autrement : aide-toi, le ciel t’aidera !

Bien sûr, la Loi de la Fluidité est plus discrète, car elle n’attire pas notre attention.

Dans le premier cas de la Loi de la Fluidité, on considère que les difficultés font partie de la vie et on essaie d’équilibrer nos actions. Pour faire en sorte en langage populaire : que tout se goupille bien.

Dans la loi de l’Emmerdement maximum, on considère que tout ce qui nous arrive est injuste et chaque difficulté rencontrée renforce notre certitude que nous sommes persécutés ou malchanceux.

On se souvient de la fois où la voiture n’a pas démarré, mais pas des centaines de fois où elle est partie au quart de tour.

La Loi de la Fluidité ou la Loi de Murphy sont de simples variantes de la Loi d’Attraction.

Dans la newsletter d’hier, je vous disais : «  le futur se décide au présent » c’est valable bien sûr pour notre attitude.

Si vous oubliez d’acheter du papier toilette qui est pourtant en abondance dans les supermarchés, il ne faudra pas s’étonner de tomber sous le coup de la Loi de l’emmerdement maximum dans quelques jours.

Il ne suffit pas de se dire « tiens, j’ai l’intention de passer par Venise » pour que « abracadabra », on se retrouve sur la bonne route.

La Loi de la Fluidité, de l’Abondance, de l’Intention ou de l’Attraction, appelez-la comme vous voulez, pour moi c’est la même chose, ne fonctionne que si l’on comprend la Loi de Murphy.

Pour redevenir sérieuse quelques instants et bien que la Loi de Murphy soit une joke à la base, le principe n’est pas faux.

La Loi de Murphy représente toutes nos limites.

Si on a une mauvaise estime de soi, que l’on se croie pas à la hauteur, compétent ou assez intelligent, c’est la loi de Murphy qui va s’appliquer. Tout ce qui peut merder, merdera.
Vous allez procrastiner et/ou vous autosaboter.

Si vous êtes persuadé qu’il faut en baver dans la vie ou on vous a fait comprendre que vous n’étiez pas bon à grand-chose, tant que vous ne serez pas déconditionné de ses croyances ou de votre éducation, vous n’aurez que des difficultés face à vous.
Rien ne sera simple et fluide puisque vous croyez qu’il en faut en baver pour avoir du mérite ou obtenir ce que l’on veut.

Pour contrer la Loi de Murphy et se placer sous la Loi de la Fluidité, la pensée magique ne suffit pas.

1) il faut agir
2) il faut se déconditionner de ses croyances limitantes

Dès que cela merde, c’est que vous êtes face à une de vos limites mentales et émotionnelles.

Vous avez des problèmes d’argent => vous faites face à vos croyances concernant l’argent dès lors la Loi de Murphy va s’appliquer à la place de la Loi de la Fluidité.

La règle générale de la Vie, c’est la fluidité. À l’instar des petits enfants qui dans leur innocence perçoivent tous les événements comme fantastiques ou comme une source de curiosité et d’apprentissage.

Tout ce qui nous bloque et nous empêche de nous épanouir est une construction mentale et émotionnelle. Autrement dit des croyances limitantes.

Puisque l’on construit notre futur au présent, si on ne change rien au présent, il ne faut pas s’étonner de se construire un avenir selon le principe de la Loi de Murphy que cela soit en amour ou en affaires.

C’est au présent que l’on se déconditionne de ses croyances limitantes. Pas à l’avenir.
C’est parce que l’on a agi et travaillé sur soi au présent que l’on se prépare l’avenir que l’on souhaite.

Pour se débarrasser de la Loi de Murphy dans sa vie et vivre selon la Loi de la Fluidité, il faut comprendre deux choses dont on ne parle pas en développement personnel. (normal, ce sont les physiciens ou les philosophes qui abordent ces grands principes)

1) Le droit de véto
2) Le droit de superposition

Une fois que vous comprenez ces deux grands principes et que vous les appliquez, bingo !
Si vous accrochez ces deux droits fondamentaux sur le frigo, sur le miroir de la salle de bains et partout où vous pouvez le regarder, terminé la culpabilité ou le sentiment d’impuissance.

Bye bye la Loi de Murphy, car chaque jour vous vous déconditionnez de vos croyances limitantes.
Et lorsque la Loi de Murphy n’agit plus sur vous ni dans aucun domaine de votre vie, il ne reste plus que la Loi de la Fluidité.

Celle qui stipule que tout dans l’Univers conspire à votre bonheur.

C’est mon travail et ma passion de lire et de faire des synthèses de toutes les techniques qui peuvent améliorer nos vies mais je comprends parfaitement que vous préfériez trouver par vous-même. Vous avez avec ces deux principes des pistes de recherches qui peuvent vraiment modifier votre présent et votre à venir.

Si vous savez déjà appliquer le droit de véto et le droit de superposition pour construire votre futur au présent, c’est génial sinon si vous n’avez pas vraiment le temps ni l’envie de lire des essais de physique et de philosophie, je vous explique comment ces deux principes vont changer votre vie au quotidien. Il vous suffit de me contacter pour rendre un rendez-vous. marjoriemoulineuf@gmail.com

Marjorie

2 réponses à « Loi de Murphy versus Loi de la Fluidité, comment faire ? »

  1. Salut Marjorie !
    Content de savoir que tu as passé un bon mois d’août, malgré ces petites tensions avec ton GPS ^^
    Vivement qu’ils leurs collent des IA pour qu’on puisse vraiment s’engueuler avec (héhé).

    C’est bien vrai qu’on construit notre propre réalité avec nos croyances limitantes. Et même si on a compris comment s’y prendre sur un ou même plusieurs aspects de notre vie, il arrive qu’on réalise qu’il nous reste certaines de ces croyances dans d’autres domaines. Je viens d’en faire l’expérience sur un plan relationnel. Outch !

    Je pense que tu ne feras plus la même erreur avec ton GPS et voyons le bon côté, tu dois très bien connaître les routes roumaines maintenant 😉
    C’est comme ça qu’on apprend… tant pis, une de plus que je vais tenter de ne plus répéter, moi aussi.

    J’aime beaucoup cette idée que l’univers conspire à notre bonheur.
    C’est juste que parfois, il prend des détours qui nous semblent pas très clairs sur le moment. Puis un jour on comprend pourquoi il fallait faire tout ce chemin…
    Ton article me parle d’autant plus qu’il arrive à point nommé pour moi. Merci.

    1. Hello Sandro

      Oui tu as bien raison, malheureusement c’est très difficile de travailler sur tous les aspects de sa vie et parfois ça coince. On a beau savoir plein de choses on ne comprend vraiment que par l’expérience.
      Avec le GPS, j’ai compris que je tenais beaucoup de choses pour acquises ou comme une évidence, alors qu’en réalité le présent ( la position) se recalcule, se réajuste en permanence. C’est un outil ultra technologique qui m’a fait comprendre les possibilités et les limites du libre arbitre.
      Moi aussi j’aime cette idée que l’Univers conspire à notre bonheur. Quand le futur résiste ou nous balade, c’est juste qu’il a mal été informé à l’image d’un GPS qui pourtant n’aspire qu’à nous conduire à notre destination et dans les meilleures conditions possibles.
      Si on regarde nos croyances limitantes comme de simples informations erronées ou obsolètes, comme les vieux TOmTom qui n’étaient pas connecté à internet, c’est vachement moins culpabilisant et souffrant. Il « suffit » de faire des mises à jour pour avoir les nouvelles informations 🙂
      Contente que mon article arrive à point nommé pour toi.
      Merci Sandro à bientôt.

Ajoutez votre grain de sel !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.