La seule question qui vaille le coup de se poser quand on souffre


Easy coaching, Wild coaching

Désolée, les amis d’avoir loupé le mail d’hier, mais j’ai eu trop de boulot,
et pas trouvé le temps d’écrire une ligne.

Pour me faire pardonner, j’étais réveillé très tôt, c’est-à-dire encore plus tôt que d’habitude, bien avant les oiseaux et je me suis creusé la tête.

Qu’est-ce que je pourrais inventer qui puisse vraiment changer la vie des gens et les aider au quotidien ?

En ce moment, je lis « Pensées pour moi-même » de Marc-Aurèle. Âme noble si l’en est une, cet empereur philosophe à vraiment tout pour me séduire.

Sa philosophie, sa rigueur morale, sa vision du corps et de l’esprit combiné en un seul bloc, son stoïcisme,
bref, je me régale avec ses propos d’Homme avec un grand H.

Un Homme souverain, c’est-à-dire un homme qui sait quoi faire de lui-même et qui agit en conséquence.

Bien sûr, sa vision du monde est déterministe, pas comme la mienne qui est évolutionniste et du coup, c’est vraiment enrichissant sa façon de penser.  C’est-à-dire que pour lui, les choses s’enchaînent par cause à effet. Si on ne peut pas agir sur les causes alors il ne faut pas perdre son temps à se lamenter sur les effets et les accepter comme des éléments inéluctables de la vie.

D’ailleurs, vous connaissez au moins une de ces citations, sûrement sans savoir qu’il en est l’auteur.
Moi, j’identifiais cette citation seulement comme la prière de sérénité des alcooliques anonymes !

Gloups !

Bref, l’empereur Marc-Aurèle dans ses pensées ( qui n’avait rien à voir avec des problèmes d’alcoolisme)  a déclaré :

« Puissé-je avoir la sérénité d’accepter les choses que je ne peux changer, le courage de changer les choses qui peuvent l’être et la sagesse d’en connaître la différence. »

Cette pensée brillante et criante de vérité résume si bien ce que l’on devrait faire, qu’elle a traversé le temps et qu’on la connaît tous.

Pour autant, est-ce qu’on l’applique dans notre vie ?

Si vous arrivez à appliquer ce principe dans tous les aspects de votre vie, vous êtes sûrement déjà un Yoda en puissance et je ne peux que m’incliner devant votre sagesse.

Mais pour des padawans, comme moi, ce principe est particulièrement difficile à appliquer lorsque l’on souffre.
Or c’est justement quand on souffre qu’il faut l’appliquer !

Big problème, du coup !

On sait ce que l’on doit faire, on le comprend intellectuellement, mais on est incapable d’avoir cette sagesse tels un empereur philosophe ou un maître Jedi.

Lorsque l’on souffre, que l’on est enfermé dans nos émotions, que nos pensées nous plombent le moral, que nous sommes incapables d’agir avec stoïcisme et rigueur morale, les citations et notre centre mental ne nous aident pas du tout !

Bien au contraire.

Comment concilier les trois centres ( le mental, l’émotionnel et l’instinctif/intuitif) avec ce principe simple et élégant pour arrêter de souffrir d’une situation ?

Donc, ce matin, avant que les piafs commencent à faire la java, je me disais en pensant à mes clients et mes petits chouchous ( ouais, j’ai toujours des clients chouchous qui m’émeuvent particulièrement) : « ça ne suffit pas de citer Marc-Aurèle, ça ne changera rien dans leur vie quand ils en auront besoin.  »

Et là, bingo !
Révélation. eurêka !

Il faut reprendre les choses à la base.
Marc-Aurèle nous propose un processus de pensée déjà fini et complet. Il est déjà dans le mental. Dans les plus hautes valeurs morales.

Prendre sa citation telle quelle, c’est comme si on récitait bêtement la morale d’une fable sans connaître la fable.
On comprend ce que cela veut dire, mais on ne sait pas l’appliquer à soi ou dans sa vie.

Ceux qui ont déjà fait la formation sur les trois centres le savent, mais pour les autres, lorsque l’on travaille sur les trois centres, on suit toujours la logique évolutive.

Du bas vers le haut. On commence par le ventre et l’instinct/intuition, ce que l’on a dans les tripes, on remonte vers le cœur centre émotionnel puis on termine avec le centre mental ( le raisonnement et nos plus hautes valeurs morales)

Marc-Aurèle nous offre un accès à nos plus hautes valeurs morales, mais sans passer par les deux autres centres.
C’est pour cette raison que l’on ne parvient pas à appliquer ces principes dans des situations souffrantes.

Il faut faire dans l’ordre logique de l’évolution.
Instinct/intuition => émotions => mental
Avant de lire la morale d’une fable ( ou la fin d’un thriller) il faut en comprendre le contexte.

Et pour l’instinct/intuition, il n’y a qu’une seule et unique question à se poser et cela peut importe la situation qui nous fait souffrir.

Toutes les souffrances sont différentes pour chacun d’entre nous. Mais par contre LA seule question valable à se poser est la même pour tous les êtres humains. Quel que soit notre âge ou notre situation.

Et cette question fondamentale, celle qui fera la différence dans votre processus, je ne l’ai pas inventée. Mais je me suis inspirée d’une très célèbre conférencière américaine dont j’admire le travail. Katie Byron.

Je trouve cette femme et son travail admirable.
C’est pas mon style ni ma façon de travailler mais cela n’empêche pas que certains de ses principes soient justes et très judicieux.

Katie Byron et Marc-Aurèle réunis pour stopper la souffrance, c’est une association de fou. Faut un esprit dérangé comme le mien le matin, pour associer ces deux êtres ensemble. J’en frémis encore de perplexité comme si j’avais misé sur une garde au tarot et chopé le Petit et le 21 dans le Chien.

Dès que l’on peut répondre à LA question fondamentale au niveau de l’instinct, on peut agir sur l’émotionnel et enfin appliquer le principe de Marc-Aurèle.

Marc-Aurèle part du principe déterministe que tout s’enchaîne par cause à effet. Or on sait bien que notre esprit est aussi relatif et notre  pensée est réflexive !

Je me sens comme un Yoda d’un seul coup ! Tout s’éclaire dans ma tête grâce à Albert mon mentor préféré. ( oui je l’appelle toujours par son petit nom quand j’ai besoin de ses lumières. Einstein, ça m’impressionne trop !)

Grâce à notre instinct et notre intuition, en se posant LA bonne question sur la situation qui nous fait souffrir, on peut dérouler tout le contexte et finir par la morale façon Marc-Aurèle !

Accepter ce que l’on ne peut pas changer (instinct/intuition) et c’est là qui faut se poser LA bonne question, la seule qui vaille le coup de se poser sur notre souffrance !
Avoir le courage de changer ce qui peut l’être. (action et le cœur)
Avoir la sagesse d’en connaître la différence ( raisonnement et hautes valeurs morales)

J’étais si excitée que j’étais debout bien avant les oiseaux. Il fallait que j’écrive mon protocole pour pouvoir l’appliquer dans ma vie et bien sûr l’expliquer à mes clients qui suivent la formation des trois centres. Pour ceux qui ont déjà suivi la formation sur les trois centres, je vous ferai parvenir la mise à jour, LA bonne question à se poser et comment ne pas se tromper ou se voiler la face !

1) Gain de temps
2) Facilité d’application dans la vie quotidienne
3) Et ressources illimitées dès que vous comprenez le principe

J’ai trop hâte de vous montrer pourquoi et comment ça marche aussi bien si vous utilisez vos trois centres !

2 x 1 heure de séance individuelle en ligne Skype, Whatsapp, téléphone , 2 heures sur mesure, moins cher que deux heures de massage pour tout savoir et comprendre sur les trois centres. Je suis toute excitée d’ajouter cette nouvelle vision à la formation sur les trois centres ! Vous allez avoir une formation complète de chez complète 🙂 

Finalement, c’était une bonne chose que je n’écrive pas hier, car ça m’a obligé à me creuser la cervelle pour vous aider encore plus efficacement 🙂

Super belle journée en perspective, c’est pas tous les jours qu’on trouve et associe de nouveaux principes qui peuvent changer radicalement la partie en cours !

Marjorie Easy Coach

PS Pas encore abonné au Wild Coaching, inscrivez-vous pour l’article du jour directement dans votre boite mail

PS : besoin d’un renseignement supplémentaire, d’une facture, de vérifier les disponibilités merci d’utiliser ce formulaire de contact ou mon mail personnel : marjoriemoulineuf@gmail.com

Ajoutez votre grain de sel !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.