Comment fais-tu pour te calmer les nerfs ?


Easy coaching

À moins que tu sois un bisounours, un moine bouddhiste ou un ange, il y a forcément des trucs qui t’énervent.

Des jours où tu lèves de mauvaise humeur.

Des jours où tu n’as aucune patience.

Des jours où les petits bruits t’énervent comme quand

ta collègue de bureau joue avec son stylo,

un volet qui couine,

un chien qui aboie comme un abruti pendant des heures.

 

Bref, ces jours-là, t’as l’impression que tes nerfs sont à fleur de peau.

Des choses qui d’habitude passent sans que tu y prêtes beaucoup d’attention

deviennent des sources d’agacement et de frustration.

Si cela t’arrive, rassure-toi, cela prouve qu’il reste une part d’instinct en toi,

que ton métabolisme fonctionne bien,

et que tu n’es pas un zombie shooté aux antidépresseurs.

 

Les thérapeutes, les sophrologues, les spi-rituels vont te dire de visualiser à l’intérieur de toi un havre de paix, un endroit parfait pour te ressourcer et retrouver la paix et l’harmonie.

C’est une bonne solution pour ta tranquillité d’esprit,

sauf que…. c’est la pire solution pour ton corps !

 

Et s’il te reste un tout petit peu de bon sens et que tu n’es pas complètement lobotomisé par la version New Age « positive attitude » du développement personnel, tu sais qu’il y a une raison à ta flambée des nerfs !

Ces jours là où tes nerfs sont soumis à rude épreuve n’arrivent pas par hasard. Ils ont leur raison d’être.

Et lorsque tu es un être souverain, c’est-à-dire, maitre de ton corps, de tes pensées et de tes actes,

tu sais que tu dois respecter ton corps, ton humeur et ton métabolisme.

Bien que l’on te fasse croire que l’on doit être toujours d’humeur égale et que l’énervement, c’est vilain, pas beau, pas gentil et blablabla…

Toi tu sais que c’est nécessaire par moment.

 

Tout simplement parce que ton corps en a besoin pour aiguiser ses sens. Regarde les personnes très âgées, elles n’éprouvent plus d’agacement ni de frustration. Leurs sens sont fatigués, éteints, usés. Il en faut énormément pour les faire réagir !

Tant que tu éprouves ces journées à fleur de peau, dis-toi bien que tu restes en alerte et que tu n’es pas encore comme une vieille pile A4 usée, bonne à foutre au recyclage ou à la benne à ordure.

 

Alors, comment faire pour se respecter sans se juger ni se culpabiliser d’être d’une humeur massacrante  ?

Comment faire pour ne pas que les autres subissent tes nerfs à fleur de peau ?

Comment garder tes sens aiguisés, laisser ton corps éprouver cette flambée d’énervement sans que personne ne puisse s’en apercevoir ?

 

La solution n’est pas très compliquée,

et non, on ne bouffe pas des cachets

et non, on n’a pas besoin de méditer pour retrouver la paix intérieure,

c’est bien plus simple et rapide que cela.

 

Si tu veux apprendre à te calmer les nerfs tout en gardant les bénéfices de l’énervement pour ton corps, il te suffit de me contacter pour prendre un rendez-vous. 

[caldera_form id= »CF5a7b2839b6a03″]

Marjorie

 

Ajoutez votre grain de sel !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.