Est-ce que la méditation est utile pour gérer l’angoisse et l’anxiété ?


Héroïc coaching, Wild coaching

Alors je ne vais pas y aller par quatre chemins, la réponse est OUI !

MAIS…

Bah oui, s’il suffisait de méditer pour gérer notre anxiété et nos angoisses,
vous imaginez bien qu’on le ferait depuis des milliers d’années !

La méditation ce n’est pas un truc que les gourous New-âge ont importé d’orient,
la pratique mentale d’approfondir des réflexions ou lâcher-prise sur une situation est une faculté innée.

On l’a juste oublié parce que nos esprits sont sans cesse stimulés (télé, radio, rythme de vie) et on ne prend pas le temps de méditer.

Mais bon, ce n’est pas le sujet du jour.

Dans la réalité, l’angoisse et l’anxiété nous donne l’impression d’être un arbre coupé en deux. Impuissant, malheureux, souffrant et agonisant.

Une grosse crise d’angoisse s’apparente souvent comme symptôme à une crise cardiaque. Pour dire à quel point l’angoisse et l’anxiété, expérience purement mentale a un impact sur le corps physique.

On finit par en mourir de l’anxiété, pas directement mais à cause de ses conséquences, comme un arbre coupé en deux.

Je ne vais pas vous mentir, les problèmes d’angoisse et d’anxiété sont la plus grande part des situations que les clients me demandent de traiter.

Longtemps, j’ai gardé les techniques que j’avais apprises en psychothérapie et je me basais sur la psychologie pour aider mes clients à gérer leur anxiété ou leurs angoisses.

Il y a des techniques qui marchent vraiment très bien comme l’hypnose, la sophrologie, la PNL, l’EFT, la méditation, etc.

Sauf que…

Il y a de grosses limites à ces techniques. Comme je le dis dans le titre, on parle de gestion de l’angoisse et de l’anxiété.

Grave erreur que j’ai comprise grâce à l’expérience.

Au début de ma pratique, j’étais super contente et super fière de savoir aider les gens à « gérer »
Mais, c’est devenu vite insuffisant.

Apprendre à quelqu’un à gérer son anxiété et ses angoisses, finalement ça revient à lui dire : « c’est normal que tu sois anxieux ou angoissé, je vais te montrer comment moins souffrir alors que tu es en train de te couper en deux morceaux. »

C’est triste à admettre pour moi devant vous, mais finalement ma pratique revenait au même que celle des anxiolytiques.
Masquer le problème avec une meilleure gestion de l’anxiété au lieu de régler la cause de ces comportements anxieux.

Or l’anxiété n’est pas normale ni acceptable.

Je sais que pour la plupart des gens, c’est presque inéluctable et moi aussi je l’ai cru avant de comprendre la cause réelle et commune aux hommes, de l’anxiété.

L’angoisse et l’anxiété ne sont ni normales ni acceptables dès lors que l’on décide de prendre sa vie en main.

En revanche, la peur, elle est normale et acceptable dans nos vies.

Parce que la peur rationnelle (vrai danger) ou irrationnelle (projection d’un danger éventuel) remplit une fonction de préservation. La crainte a un but et un rôle à jouer dans notre survie.

À tort ou à raison, la peur est une émotion essentielle directement liée à notre centre instinctif/intuitif qui nous dit comment nous comporter et quoi ressentir face à une situation.
D’où l’intérêt de comprendre et savoir équilibrer ses trois centres.

L’angoisse et l’anxiété, elles n’ont pas du tout ce rôle de préservation et de survie.
D’ailleurs étymologiquement, ces mots proviennent de l’indo-européen « angere » qui veut dire serrer, devenir étroit.

Il a donné aussi le mot « angine » quand la gorge se serre et le mot « angle » : espace qui se resserre, qui devient étroit.

Qu’est-ce que l’on fait avec la méditation, l’hypnose ou la sophrologie par exemple ?
On apprend aux gens à agrandir « l’angle » de vue, à desserrer les pensées et leurs émotions.

Le problème avec l’anxiété, c’est que cela ne se passe pas dans le centre instinct/intuitif, mais dans le centre mental avec de grosses répercussions sur le centre émotionnel.

Le centre mental squeeze complètement le centre instinctif. L’anxiété remplace la peur naturelle et normale de l’instinct.

Si votre corps était un arbre, c’est comme si vous étiez scié en deux.
D’un côté les racines et la souche du tronc (instinct)
de l’autre le tronc (centre émotionnel) les branches, toutes les feuilles et les fruits. (centre mental)

Quand un arbre est coupé en deux, coupé de ses racines, il ne meurt pas tout de suite.

Il agonise lentement.

Il est privé de sa force vitale, des éléments indispensables à sa survie.

La souche et les racines se meurent du manque du lumière et d’oxygène que devaient lui apporter son tronc et ses feuilles.
Le tronc et les feuilles se meurent d’eau et de privation de ses éléments nutritifs (de son écosystème) que devaient lui apporter ses racines.

Comme notre mode de vie nous prive de notre instinct (de la peur normale et naturelle) l’anxiété et l’angoisse l’ont remplacé. Ce n’est qu’un mode adaptatif à nos conditions de vie de plus en plus rapides et paradoxalement sécurisées

La méditation aide à l’instant présent, mais si on ne change pas nos représentations mentales,
si on ne sait pas se recentrer et utiliser toutes les facultés de nos trois centres,
c’est comme vouloir recoller un arbre coupé en deux.

Admettons que l’on parvienne à regreffer le tronc (grâce aux différentes techniques que j’ai citées) si le mental continue à jouer le rôle que devrait jouer naturellement l’instinct,
bah vous savez déjà ce qui va se passer.

La greffe ne prendra pas.

Tôt ou tard, l’anxiété et l’angoisse réapparaîtront à une autre occasion.

Vous le savez, je suis une fan de PNL et d’hypnose, mais la PNL (ou l’hypnose, sophrologie, méditation, etc) ne règle pas le problème de fond. Ces techniques apaisent seulement les symptômes de l’angoisse et de l’anxiété.

Comme l’angoisse est purement mentale avec des répercussions sur la santé physique, c’est sur le mental qu’il faut agir. Et pour agir sur le mental, modifier en profondeur son inconscient pour le « réconcilier » avec l’instinct/intuition, j’utilise votre imagination avec l’approche narrative et les quêtes héroïques.

Moi je la connais la réponse, je sais comment faire pour ne plus être anxieuse ou angoissée. Seulement, j‘ai mis 8 ans à piger en étant maitre en PNL, Hypnose, Reiki, formée à la neuro-sémantique et la psychopathologie, etc.

Si c’est aussi simple aujourd’hui, c’est parce que j’ai toutes ses formations à mon actif. Et aussi parce que je ne supporte pas l’idée de ne pas aller au bout des choses. J’ai beau adoré la PNL, si ça ne va pas au bout des choses, c’est qu’il faut ajouter ou retirer quelque chose.

Dans le cas de l’angoisse et de l’anxiété qui sont des phénomènes cérébraux très complexes (bien plus que la peur), il faut revenir à l’essentiel, aux fondamentaux.

Le principe de l’Héroïc Coaching n’est pas de vous dire comment faire. Je pourrais vous le dire parce que c’est simple finalement. Je vous ai déjà dit qu’il fallait vous recentrer et si vous le faites (rien que cela) vous verrez déjà la différence.

Après pour que la greffe prenne sans aucun rejet possible, il faut que vous compreniez les choses de l’intérieur. Pas qu’on vous les dise mais qu’elles vous apparaissent comme une évidence.

C’est le but de toutes les quêtes héroïques. On ne peut pas obliger quelqu’un à se sentir bien dans sa peau. En revanche, on sait comment faire pour que quelqu’un se sente bien dans sa peau et dans sa tête.

Grâce à la quête héroïque vous allez découvrir par vous-même la réponse et la solution à la seule et unique raison (commune à tous les êtres humains) de l’angoisse et de l’anxiété.

Toutes les situations sont uniques et différentes mais la cause profonde de l’angoisse et de l’anxiété est exactement la même pour tout les êtres humains sur la planète.

Et malheureusement, la psychologie et la justification des angoisses ne fait qu’empirer et envenimer les choses au lieu de revenir à la base.

Il y a des milliers d’ouvrages qui vont vous expliquer comment gérer votre anxiété,
alors qu’au final, c’est tout con et cela demande que quelques heures de travail avec son imagination pour faire disparaître le problème.

Je dis bien disparaître, pas mettre un pansement sur une jambe de bois.

Tout con, mais une fois que vous avez compris par vous-même, of course !

Marjorie Easy Coach

PS Pas encore abonné au Wild Coaching, inscrivez-vous pour l’article du jour directement dans votre boite mail

PS : besoin d’un renseignement supplémentaire, d’une facture, de vérifier les disponibilités merci d’utiliser ce formulaire de contact ou mon mail personnel : marjoriemoulineuf@gmail.com

 

Ajoutez votre grain de sel !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.