"la créativité est contagieuse, faites la tourner" - Albert Einstein

 

Comment je prépare la sortie de mon roman !

Comment je prépare la sortie de mon roman !

Pour préparer la sortie de mon roman : Voilà ce qui va se passer, je m’en remets en partie à la chance !!!

sortie de mon romanC’est ce qui m’arrive et pourtant je ne peux pas dire que je n’ai pas été prévenue. Mon « Gandalf » de l’écriture m’a mis en garde sur l’autoédition et la difficulté de faire connaître un premier roman.

Depuis que j’ai commencé « Voilà ce qui va se passer » je sais que je devrais passer par la case marketing. Pour un auteur autopublié, c’est absolument essentiel. Préparer la sortie de mon roman devrait occuper mes journées.

Mais le marketing pour moi, c’est l’équivalent d’aller affronter le Mordor et publier sur Amazon comme traverser les mines de La Moria. Autant vous dire que je ne suis pas super à l’aise.

Alors il n’y a pas de plan marketing ! Comme Frodon, j’y vais au pif sans bien savoir ce qui m’attend. Read more about Comment je prépare la sortie de mon roman !

Un roman humoristique de science-fiction, cela vous dit ?

Un roman humoristique de science-fiction, cela vous dit ?

roman humoristique

Le roman humoristique est il à la mode ? Vous allez voir que oui !

La comédie en science-fiction n’est pas le genre le plus représenté. C’est vrai !

La plupart du temps, les livres de science-fiction sont très sérieux et c’est le genre qui veut cela. La SF expose des enjeux de sociétés, extrapole sur des progrès technologiques, anticipe des problèmes auxquels nous devrons faire face.

Souvent l’humour de la SF est grinçant dans le but de faire réagir ou satirique pour faire passer la pilule.

Pas facile de casser les codes du genre de la science-fiction

Mettre de l’humour dans la SF pas de soucis en revanche construire son roman sur la base d’une comédie beaucoup moins évident. Comment parler de choses très sérieuses sans se prendre au sérieux ? Certains l’ont fait comme Fredric Brown. Demandez à n’importe quel fan de SF de citer un roman humoristique, neuf fois sur dix, il vous répondra «  Martiens, go home !» Read more about Un roman humoristique de science-fiction, cela vous dit ?

Concours de nouvelles 2015

Concours de nouvelles 2015

Tous les concours de nouvelles 2015, pour finir l’année en beauté.

Pour tous ceux qui aiment écrire, l’année n’est pas terminée, il reste des concours de nouvelles et même de roman sympas auxquels participer.

Je vous rappelle que pour le Prix Singularity vous pouvez gagner :

  •  50 € en bons d’achat
  • Des livres numériques
  • Des séances de coaching
  • Des rencontres ( Skype ou physique ) avec des auteurs publiés,
  • Des articles invités sur les blogs des auteurs
  • Une communauté de lecteurs…

N’oubliez surtout pas de partager cet article si vous connaissez des personnes qui aiment écrire et qui auraient bien envie de ne plus rester tout seul dans leurs coins. L’équipe du Prix Singularity composée d’auteurs et lecteurs passionnés est ravie de faire leur connaissance.

Le Prix Singularity, ce n’est pas juste écrire pour gagner des cadeaux, c’est AUSSI faire partie d’une communauté ! Read more about Concours de nouvelles 2015

Sept erreurs d’un premier roman à éviter

Sept erreurs d’un premier roman à éviter

Sept erreurs d’un premier roman ?  Non, non, ce n’est pas un jeu !

Il y a quinze jours, je vous disais que j’étais quasiment dans les starting-blocks et que les corrections étaient presque terminées !

Bientôt vous auriez entre les mains « Voilà ce qui va se passer » et pourriez rencontrer Elisabeth Parker et Betty sa conscience artificielle.

Quel optimisme de ma part !!!!

Vous vous dites peut-être « Marjorie est très forte en blabla, mais à ce rythme-là, on n’est pas prêt de le lire son roman. »

Je pense exactement la même chose donc rassurez-vous, je vous comprends !

Bref, après avoir corrigé mon texte grâce à l’aide amicale et bienveillante de mes amis et bêta-lecteurs, j’ai remis mon manuscrit à plat. Il était propre, sans faute, bien paginé. Read more about Sept erreurs d’un premier roman à éviter